14 mars 2015 – BRM 200km GILLONNAY

Un BRM à GILLONNAY.

Au Gillonnay Cyclo-Club, tout était prêt à 6h samedi matin 14 mars pour accueillir les participants au Brevet des Randonneurs Mondiaux 200km qualificatif pour le Paris Brest Paris 2015. Sur les tables les bulletins d’inscriptions, les carnets de route et le café attendaient les participants. Malgré la pluie une soixantaine de courageux s’inscrivaient pour un départ à sept heures place de la Mairie. Après la photo de départ, tout le monde se lançait sur la route mouillée pour un premier contrôle à St Quentin-Fallavier après avoir traversé la Cote St André et St Jean de Bournay. A la gare de St Quentin le Président faisait office de Chef de Gare et tamponnait les carnets de route. L’ensemble des participants étaient trempés, et ils n’avaient pas chaud, il faut surtout dans ce cas-là ne pas perdre de temps et repartir rapidement. Mais au moment de repartir on entend crevaison. On s’arrête Christophe à percé son pneu arrière. Après une première réparation, il faut recommencer valve trop courte, la joie du vélo sous la pluie. Bref nous repartons sous la pluie direction Cremieu, passage des halles direction Optevoz, puis Montalieu pour un nouveau pointage. Un petit encas avant de repartir, on met la mobylette René devant et c’est avec une allure soutenue que nous longeons le Rhône. Avant Glandieu nous prenons la route qui surplombe les cascades et qui nous conduit à Belley. Depuis Montalieu la pluie a cessé et nous avons même un rayon de soleil lorsque nous nous installons à la terrasse d’un café à Belley pour un nouveau pointage. Pour Patrick RB c’est un nouveau marquage, j’en fais le constat enfin presque. En effet pour éviter une portière d’une voiture garée, il fait un écart, et ne voit pas que la voiture se trouvant devant lui s’arrête brusquement. Surpris, il vient frotter celle-ci avec la cocote de frein qui laisse sur la carrosserie une belle rayure. Le constat s’impose, il l’effectue après nous avoir rejoints à la terrasse du bistrot. Conclusion, il vaut mieux un constat pour rayure, qu’un aplat « chute » avec brûlure ! Nous repartons direction Yenne, puis Novalaise. Mais pour rejoindre cette ville, il faut monter depuis Yenne et ça devient difficile pour suivre le rythme des mieux entraînés. Mais nous arrivons tous ensemble pour le pointage à Yenne. Il ne faut pas perdre de temps, le ciel se charge de nuages annonçant la pluie. Nous longeons le lac d’Aiguebelette puis la Bridoire avant de retrouver la pluie à St Geoire en Valdaine, Chirens traversé maintenant c’est gagné. Il reste à remonter sur Apprieu dernière difficulté de la journée avant de rejoindre la Frette et Gillonnay. Certains profitent de ce final assez roulant pour entreprendre une belle partie de manivelles. Nous apprécions l’accueil et l’assiette à l’arrivée. Merci à vous bénévoles du GCC qui savez si bien faire rimer plaisir avec offrir et BRM proposé avec convivialité.

Merci à vous tous pour cette belle journée et rendez-vous le 11 avril pour le BRM 300km.

« Mais BRM C’est aussi Bravo Respect et Mille mercis aux organisateurs »