BRM 200km : DRÔME ARDÊCHE et un clin d’œil au Pilat.

Compte rendu de Marcel G. cyclo de AC3F à propos du BRM 200km

La faute à la météo si peu de cyclos AC3F ont répondu à l’appel des 200  !
Eh bien, les absents ont eu tort car nous n’avons quasi pas vu cette vivifiante pluie annoncée. Bon, excepté les 4 premières heures, sans discontinuer, avec des passages de bruine et d’autre moments plus… rafraîchissants. 
Départ groupé donc, sous la pluie et la bonne humeur ; retrouvailles toujours sympathiques de quelques « forçats » habitués des longues sorties et peu impressionnés par quelques gouttes. D’aucuns parleraient de fêlés… Quelques kilomètres après le départ, il me semble reconnaître, dans le peloton… Mais oui, c’est bien lui, ce cachotier de Patrick C en digne représentant de l’ AC3F. Nous
avons roulé ensemble jusqu’un peu avant Chantemerle les Blés.
Il s’est arrêté boire un café à Tournon nous aussi.Enfin, pas pour un café, mais pour resserrer ma cassette, que j’avais certes bien nettoyée mais remonté comme un sabraque (!), chez anciennement Malarte (pour les connaisseurs).
Toujours sur la pluie, les gorges du doux où l’on venait, à vélo, se baigner,ado, avec mon frère et Philippe, d’autres copains et peut-être des copines aussi !!! qui sont tous deux avec moi aujourd’hui.
Saint Félicien bien connu des assidus de « l’ardéchoise », fin de la séquence humide. Annonay, Saint Julien Molin Molette, Pelussin au pied du Pilat et c’est le retour par les interminables lignes droites à l’entour de Cour et Buis. Droites propices à une rêverie bucolique autant que printanière. Pour finir, un grand merci aux membres du Gillonnay cyclo club toujours aux petits soins pour leurs visiteurs, c’est un grand plaisir que leur accueil et leur prévenance. Des amateurs pour le 300 du 14 avril ?