5 juillet 2017 Ventoux

Le club de Gillonnay s’est mobilisé pour accompagner la famille Perrot : Père:René(71ans), Fils:Laurent(45ans), petit fils:Yann(17ans) pour réaliser la montée du Ventoux : 23 km et 1600m de dénivelé, après l’Alpe d’Huez en 2016.

Ce sont donc 15 cyclos qui ont réalisé cette mythique montée, dans un temps adapté à chacun sous un bon soleil sans vent, ce qui est rare, au milieu de nombreux cyclos de nationalités diverses. Certains étaient arrivés la veille pour prendre l’air du lieu pendant la nuit, d’autres ont quitté la Bièvre très tôt pour le rendez vous à Malaucène à 7h30. D’autres en séjour à Poet Laval ont rejoint le groupe pour un petit parcours commun de mise en route entre Malaucène et Bédoin(13km). Après le petit café traditionnel, pour certains, tout le groupe s’est échelonné dans la montée assez ombragée, sous les arbres et sur une pente en grande partie à 9%, avant d’aborder la partie très exposée avec des passages à 10,5 voire 11 % à partir du Chalet Reynard. La récompense était l’arrivée à 1909m d’altitude avec une superbe vue et un paysage parfaitement dégagé qui permettait de récupérer lentement des atroces souffrances de la montée.

Même si les arrivées ont été étalées entre 2 et 3 heures, tout le monde a terminé fier d’avoir fait le Ventoux. Le groupe était composé d’une féminine : Chantal, du Président du Club : Maurice, le plus âgé Yves Guérin réalisant à 74 ans son quatrième Ventoux, en touriste attentif puisqu’il a fait tous les arrêts nécessaires pour rendre compte au groupe de tout ce que chacun aurait dû voir s’il avait pris le temps de vivre en montant… André Alcaide fidèle éducateur de l’école cyclo jeunes faisait aussi son baptême du Ventoux.

Merci à tous les participants pour ce sympathique accompagnement. La descente rapide sur Malaucène permettait ensuite de prendre un repas mérité avant le retour en Bièvre.